• Ingénierie des pratiques
    innovantes en santé

  • Modernisation des organisations
    sanitaires et médico-sociales

  • Accompagnement des professionnels
    de santé aux changements
    de pratiques

  • Révision des stratégies
    des établissements
    et services ESMS

2018, année de changements et de transformations ?

Le contexte, l’environnement et les acteurs de terrain sont les principaux leviers pour faire évoluer les organisations. En santé comme dans les autres domaines, à condition de les accompagner et de surmonter les résistances, encore nombreuses, au changement.

Puisse 2018 être une année qui couronne les évolutions/ transformations/ mutations de notre système de santé au bénéfice d’un renforcement des soins primaires !

Ces vœux peuvent sembler paradoxaux dans un contexte qualifié de difficile dans nombre de territoires mais nous pensons qu’il est tout autant favorable aux changements.
L’importance des maladies chroniques nécessite plus de coordination pluriprofessionnelle pour des prises en charge de qualité et le creux démographique des médecins en activité impose de nouvelles organisations pour limiter les inégalités d’accès aux soins.
Le débat sur les « déserts médicaux » traduit une réalité qui complique la vie de nombre de nos citoyens et usagers du système… mais il est éminemment complexe. Aussi au sein d’Acsantis nous parlons le moins possible de déserts médicaux parce qu’au regard de nos expériences avec des professionnels, des élus et des institutionnels comme les ARS, nous voyons qu’il est possible d’avancer. Nombre de territoires d’action sont des réussites : des territoires ruraux et urbains se sont saisis de la santé au sens large (définition de l’OMS) et accélèrent la modernisation des pratiques et des organisations.

Nombre d’acteurs s’investissent :

- Des coopérations interprofessionnelles se formalisent, entre médecins et infirmier(e)s, entre médecins et pharmaciens par exemple. Elles passent par l’établissement de protocoles de soins de 1er recours et de réunions de concertations pluriprofessionnelles notamment. Leur collaboration passe aussi par des projets comme ASALEE, par des projets de santé incluant une recherche d’impacts sur la santé de la population soignée dans les maisons de santé pluriprofessionnelles, les centres de santé ou plus récemment au sein de communautés professionnelles territoriales.
- Des outils numériques sont de plus en plus utilisés pour le partage, au premier rang desquels se trouvent les messageries sécurisées, mais qui comprennent également les dossiers médicaux partagés entre plusieurs professionnels dans une maison ou un centre de santé et parfois même entre plusieurs sites géographiquement éloignés.
- D’autres outils permettent d’améliorer l’accès aux soins comme la télé-expertise en dermatologie ou en EHPAD ou la téléconsultation.
- Enfin des modèles nouveaux de gestion clés en main de maisons de santé mono- ou pluriprofessionnelles voient le jour, gérées par des professionnels venus d’autres horizons que ceux du soins… pour le bonheur des jeunes médecins qui ne veulent se consacrer qu’à du temps médical.

Les organisations évoluent aussi au travers des conventions professionnelles ou interprofessionnelles. Les nouveaux modes de rémunération des maisons et centre de santé favorisent des projets collectifs et la construction d‘organisations différentes. Les nouveaux outils de la Loi de santé sont porteurs d’espoir d’organisation nouvelles (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé -CPTS- et Plateforme Territoriale d’Appui -PTA-) qui dépendront des volontés professionnelles et des moyens mis en place par les ARS.
Au cours de cette année, il va être ainsi nécessaire d’accompagner de manière volontariste les professionnels engagés dans ces changements, en respectant les ancrages territoriaux et les spécificités locales, en adaptant les formations des professionnels de santé, en mettant enfin en place des « prototypes » pouvant être reproduits.

Ambitieux programme que la stratégie nationale de santé veut promouvoir et dans lequel il faut s’investir en ce début d’année !

Dr Dominique Dépinoy

Toute l’équipe d’Acsantis vous présente ses vœux pour l’année 2018