Actualités

Accompagnement de la structuration territoriale du parcours des personnes âgées – PAERPA

REFERENCES PARCOURS PAERPA : Anap, ARS Pays de la Loire, ARS Midi-Pyrénées, ARS Nord Pas de Calais, ARS Bourgogne
AUTRES REFERENCES STRUCTURATION TERRITORIALE DU PARCOURS : Anap, ARS Rhône Alpes, ARS Languedoc Roussillon, ARS Bretagne

Contexte :
L’expérimentation « article 48 » PAERPA (Personnes Agées En Risque de Perte d’Autonomie) est déployée en France sur 9 sites pilotes retenus par le Ministère de la Santé. Elle vise à structurer des projets territoriaux d’amélioration des parcours de santé des personnes âgées. Du point de vue du système de santé français, le PAERPA constitue un véritable changement de paradigme puisqu’il s’organise autour d’une Coordination Clinique de Proximité pour un suivi le plus amont possible et au plus proche des besoins des personnes âgées.
En partenariat avec Cap Gemini, Acsantis accompagne l’ANAP auprès de 4 des 9 ARS (Agences Régionales de Santé) en charge de l’expérimentation :

  • ARS Midi-Pyrénées – Site pilote : département des Hautes Pyrénées
  • ARS Pays de la Loire - Site pilote : département de la Mayenne
  • ARS Nord Pas-de-Calais – Site pilote : territoire Valenciennois-Quercitain
  • ARS Bourgogne - Site pilote : Bourgogne nivernaise

Enjeux et objectifs de la mission :

  • Mise œuvre de nouvelles pratiques professionnelles pour optimiser le parcours de santé des personnes âgées de plus de 75 ans.
  • Evaluation des différents modes d’allocation de ressources nécessaires à ces prises en charge.
  • Accès des personnes âgées à une prise en charge globale de qualité nécessitant l’intégration des secteurs hospitalier, médico-social, social et ambulatoire dans une logique de parcours.
  • Limitation du nombre de ruptures de prise en charge impactant la population fragile mais aussi les finances publiques tout en réduisant les passages inopportuns aux urgences.
  • Les enseignements retenus de cette expérimentation doivent permettre d’assurer la réplicabilité de ces parcours dans d’autres territoires et auprès d’autres populations cibles.

Intervention d’Acsantis :

L’appui de l’ANAP auprès des trois ARS porte sur les domaines suivants :

  • Animation de la gouvernance du projet et des acteurs
  • Diagnostic territorial du parcours des personnes âgées pour préciser les besoins de la population cible au regard des dynamiques existantes ou en projet
  • Élaboration de la feuille de route, issue de ce diagnostic, définissant des actions à conduire pour améliorer le parcours de santé ;
  • Rédaction d’une convention territoriale, signée par tous les différents acteurs du parcours, qui précise les systèmes de gouvernance, les actions retenues, les engagements des acteurs, les indicateurs de suivi et de résultat ainsi que le calendrier.
  • Mise en œuvre et suivi des actions de la convention territoriale.
  • Évaluation et capitalisation en vue de la réplicabilité du prototype à l’échelle nationale

Autres références pour des projets similaires :

  • ARS Rhône Alpes – ANAP : Projet d’amélioration les parcours des grands prématurés
  • ARS Rhône Alpes – ANAP : Structuration du parcours des personnes en situation de handicap psychique
  • ARS Languedoc Roussillon - ANAP : accompagnement des services de l’Agence au déploiement du parcours de santé de la personne âgée dans le cadre de Contrats Locaux de Santé
  • ARS Pays de la Loire - ANAP : formation action à la structuration territoriale du parcours de santé de la personne âgée dans les pays du Mans (DT ARS Sarthe, CH du Man, Conseil Général de la Sarthe et MAIA)
  • ARS Rhône-Alpes - ANAP : formation action des équipes de la DT de l’Ain à la mise en place du parcours de santé de la personne âgée, à partir de la filière gérontologique de Bourg en Bresse